STAGE "ART DU CONTE" les 16 et 17 FEVRIER par BENOIT RAMOS : LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES !!

FotRamosExt.jpg

Téléchargez la fiche d'inscription ! 

 

Transmettre des histoires est l'un des plus anciens arts de l'Humanité, et le premier des arts dramatiques. Art de l'imaginaire et de la relation, le conte est à la fois une discipline accessible et exigeante.

Ce stage se propose de défricher et d'acquérir l'art du racontage, en se focalisant sur le rapport entre le conteur, son histoire et son corps.

Comment habiter corporellement une histoire et la partager de manière vivante ?

Les stages se déroulent sur deux jours.

Le samedi, de 10 à 19 heures, suivi (pour les courageux), d'une veillée contée entre les membres du stage et leurs proches.

Le lendemain de 10 à 18 heures.

Il s'adresse à toute personne (amateurs, conteurs, comédiens) souhaitant découvrir ou approfondir l'art du conte.

Contenu :

Les deux jours commenceront par un apprivoisement du corps et de la voix, avant d'étudier par des jeux et de l'improvisation le rapport entre le corps et l'imaginaire ; comment le corps influe l'imaginaire et vice-versa.

Petit à petit, on approchera du conte en lui-même en tant que structure narrative particulière, et on travaillera le rapport qu'entretien le corps et le conteur.

L'accent sera mis sur la recherche personnel de tous les participants d'une mani√®re propre d'utiliser son corps durant le racontage, de la plus sobre √† la plus dans√©e¬†; mais surtout sur l'id√©e que le corps est un outil indispensable √† ma√ģtriser pour raconter efficacement une histoire.

Une ouverture sera √©galement fa√ģte vers le racontage √† multiples voix.

L'intervenant :

Beno√ģt Ramos est un conteur et com√©dien de 36 ans.

Issu de l'improvisation th√©√Ętrale qu'il a d√©but√© il y a 15 ans( actuellement au sein du collectif¬†BAO). Il a rapidement fond√© sa premi√®re troupe de th√©√Ętre d'humour, l'Oeil du Thon (devenu depuis un site de vid√©os humoristiques¬†: www.oeilduthon.com ).

Un réel besoin d'approfondir les choses, l'a poussé à se former à la Compagnie Maritime.

Sa rencontre avec conte, fut assez classique pour quelqu'un de sa g√©n√©ration ayant quelque peu perdu le lien avec la tradition orale, en d√©couvrant Henri Gougaud, d'abord de mani√®re livresque (¬ę¬†le murmure des contes¬†¬Ľ) puis surtout sc√©niquement (¬ę¬†le grand parler¬†¬Ľ)¬†.

Coup de foudre imm√©diat, il s'est donc lanc√©, en int√©grant imm√©diatement dans le conte ce qu'il savait de l'improvisation, du caf√©-th√©√Ętre et du th√©√Ętre. Son r√©pertoire a d'abord √©t√© presque exclusivement issu du Proche et Moyen-Orient, √† la fois par go√Ľt, histoire familiale, et en ayant eu la chance de rencontrer et raconter en compagnie de Kamel Guennoun et Jihade Darwiche, au contact desquels il a pu apprendre l'art du racontage (et tomber amoureux de Jiha/Nasrudin).

La rencontre avec Yannick Jaulin (¬ę¬†Terrien¬†¬Ľ)¬† a fait tomber les barri√®res qui refr√©naient sa cr√©ativit√©. Il s'est alors lanc√© dans la conception de son premier spectacle solo de contes¬†: ¬ę¬†Seifoudin,¬†¬Ľ (collectif BAO) qui est √† la fois un bilan (notamment au niveau du corpus) de sa formation de conteur, et la premi√®re √©tape vers les recherches suivantes, recherches poursuivis dans ¬ę¬†les Contes Impromptus¬†¬Ľ(Cie Auguste Singe), forme de contes improvis√©s qui recr√©e un nouveau l√©gendaire dans les villes et villages que le spectacle visite. (Seifoudin et les Contes Impromptus ont tous les deux √©t√© repr√©sent√©s lors de la derni√®re √©dition du festival Coquelincontes).

Il transmet son savoir-faire et sa vision de conteur depuis 2006.

Infos :

Nombre maximal de participants : 15

Le tarif est de 100 euros pour le stage.

Pour toutes informations supplémentaires :

07 50 32 07 24 /

Commentaires

Laissez un message